Règles du Freecell

Introduction

Cette page est destinée à vous présenter en détail et en images les règles du jeu de solitaire Freecell. Nous nous baserons sur une partie que nous avons jouée et dont vous pourrez retrouver une vidéo en bas de page. Nous espérons ainsi que les débutants pourront rapidement prendre du plaisir à jouer à ce jeu de patience en ligne.

Principe du Freecell

Jeu de Freecell
Le Freecell repose sur un jeu standard de 52 cartes duquel les jokers ont été retirés. Les cartes sont réparties en 8 colonnes et sont toutes retournées face vers le joueur. Les 4 colonnes de gauche comportent 7 cartes et les 4 colonnes de droite en comportent 6 ce qui fait 4 x 7 + 4 x 6 = 52 cartes. La disposition des cartes rappelle celle du spider solitaire à la différence près que dans le Freecell, toutes les cartes sont visibles. Une autre différence majeure par rapport au Spider ou aux autres réussites est la présence de 4 cases ou cellules vides qui permettent de déplacer des cartes en cours de partie. Ce sont d’ailleurs ces cellules qui donnent le nom au jeu car Freecell signifie simplement cellules libres en anglais. Ces cellules ont un rôle essentiel dans le déplacement des cartes. Comme il n y a pas de pioche permettant d’obtenir de nouvelles cartes, les cellules libres offrent une possibilité supplémentaire de déplacer les cartes du tableau lorsque le jeu est bloqué. Elles constituent donc un des éléments fondamentaux permettant de réaliser les actions de jeu. Le principe du Freecell consiste à déplacer l’ensemble des cartes du tableau pour les réorganiser en piles du roi à l’as au niveau de la fondation. Il faudra donc en l’absence de pioche pouvoir déplacer progressivement les cartes. Au niveau du tableau, une carte peut être déplacée sur une autre carte de valeur supérieure (+1) à condition qu’elles soient de couleur différente. Ainsi, une dame de pique pourra être placée sur un roi de carreau.

Début de la partie de Freecell

Début de la partie de Freecell
Les 3 objectifs du Freecell sont les suivant:
1 – Libérer les cartes de l’as au roi pour les placer sur la fondation.
2 – Créer des colonnes vide afin de réaliser des permutations.
3 – Déplacer les cartes sur le tableau pour réaliser des suites décroissantes de cartes avec une alternance de couleur.
Nos premiers coups vont permettre de réorganiser un peu les cartes. Sur l’exemple ci-dessus, il parait évident que la dame de pique peut être facilement déplacée sur le roi de carreau. Ce sera donc le tout premier coup de notre partie de Freecell. Ensuite, si l’on regarde de plus près, le 2 de carreau de la 6ème colonne peut être déplacé sur une cellule libre en haut à gauche afin de libérer les 2 valets. Ces derniers pourront alors être placés sur la dame de pique et la dame de carreau. Le 10 de cœur de la 2ème colonne peut alors être joué sur le valet de pique de la 4ème colonne et le 2 de carreau peut être ramené sur le 3 de pique. C’est ce que nous montre l’image de gauche. En quelques coups, nous avons déplacé et réorganisé quelques cartes sans occuper ni bloquer notre réserve de cellules libres. Cependant, nous n’avons pas encore libéré un seul as ni une seule colonne. Ce sera donc notre prochain objectif.

Milieu de partie

Libération de la colonne 2
Nous allons maintenant utiliser pleinement les 4 cellules libres pour déplacer les cartes et libérer complètement la 2ème colonne. Une fois les coups les plus faciles effectués, il va nous falloir regarder un peut plus en profondeur dans les colonnes. C’est ainsi que nous pouvons voir le 9 de pique bloqué par le 3 de cœur sur la 5ème colonne. Ce 9 pourrait être déplacé sur le 10 de cœur. De la même manière, le 7 de pique de la 2ème colonne pourrait être déplacé sur le 8 de carreau mais il est bloqué par le 9 de carreau. Les mouvements envisagés vont peut-être nous obliger à utiliser 2 cellules libres sauf si la chance est de notre côté. En déplaçant le 9 de carreau sur une cellule libre, nous libérons le 7 de pique qui pourra être placé sur le 8 de carreau. Ce déplacement libère le 4 de trèfle qui va pouvoir accueillir le 3 de cœur de la 5ème colonne nous évitant ainsi de bloquer une 2ème cellule libre. Une fois le 3 de cœur déplacé sur le 4 de trèfle, le 9 de pique est libéré. Il est alors possible de placer dessus le 8 de carreau et le 7 de pique de la 1ère colonne puis de déplacer les 3 cartes 9, 8 et 7 sur le 10 de cœur de la 4ème colonne. Nous obtenons alors la position présentée ci-dessus.

Libération de la 2ème colonne

La suite de notre partie de solitaire devient maintenant un peu plus facile. Il est clair que la 2ème colonne ne va pas nous résister longtemps. Tout d’abord, le 4 de trèfle et le 3 de cœur vont pouvoir migrer sur le 5 de carreau de la 1ère colonne. Ensuite, les cartes restantes vont elles aussi pouvoir être réorganisées en utilisant les 4 cellules libres. Une fois les 4 cartes déplacées sur les 4 cellules libres (free cell) il est possible de redescendre le 9 de carreau, le 8 de trèfle et le 7 de cœur sur la colonne libre. Il est également possible de descendre le 6 de carreau sur le 7 de pique de la colonne 4. La position obtenue est celle de l’image de droite ci-dessous. Encore une fois, nous avons réussi à réorganiser pas mal de cartes tout en maintenant les 4 cellules du haut libre. Cependant, il nous faut maintenant libérer les premiers as afin de commencer à construire les piles de cartes sur la fondation.
Colonne 2 libreMilieu de la partie de Freecell

Libération des as

Libération de l'as de cœur
Notre partie de Freecell est fort bien engagée. Il ne nous reste qu’à libérer les petites cartes en commençant par les as. L’as qui semble le plus facile à libérer est celui de la 1ère colonne. Il est recouvert par un 10 de pique qui peut être déplacé sur le valet de carreau de la 7ème colonne et il recouvre un 6 de pique sur lequel pourront venir se placer le 5 de carreau, le 4 de trèfle et le 3 de cœur. Notez également que le 6 de pique peut lui même être déplacé sur le 7 de cœur à la base de la 2ème colonne. En utilisant les cellules libres, il est encore une fois très facile de libérer l’as de cœur pour aboutir à la position de l’image de gauche. Même si cette position peut paraître satisfaisante, nous attirons votre attention sur le fait qu’une petite erreur vient d’être commise. Nous voyons bien qu’il peut être intéressant de déplacer la colonne 2 toute entière avec le 9 de carreau sur le 10 de pique de la 7ème colonne. Cela est rendu impossible par le fait que cette colonne contient plus de cartes qu’il n y a de cellules libres.

Libération de la 2ème colonne
Le déplacement de cette colonne ne pourra donc pas se faire en une seule fois. Nous aurions donc du anticiper ce déplacement alors qu’il y avait moins de cartes. Notre objectif immédiat va donc être de réduire la taille de la 2ème colonne et c’est le 5 de pique de la 3ème colonne qui va nous apporter la solution. En le déplaçant sur le 6 de carreau de la colonne 4, le 2 de cœur est libéré pour aller se placer automatiquement sur l’as de cœur. Il est ensuite possible d’enlever le 3 de cœur de la colonne 2 pour le placer sur la fondation. Il ne nous reste plus qu’à décaler le 4 de trèfle de la colonne 2 sur le 5 de cœur de la colonne 3. Il reste alors 5 cartes sur la 2ème colonne: 4 pouvant être déplacées sur les cellules libres et le 9 de carreau pouvant être déplacé sur le 10 de pique. Ces derniers déplacements peuvent être toutefois évités car la colonne de 5 cartes peut être déplacée en une seule fois. Il suffit de cliquer sur le neuf de carreau, de maintenir le clic gauche enfoncé et de déplacer en même temps la colonne de cartes. Nous obtenons alors la position de l’image de droite.

Libération de 2 as
A partir de la position ci-dessus, il va être rapidement possible de libérer les 3 as restant. En déplaçant le 7 de trèfle de la 1ère colonne sur une cellule libre il est possible de déplacer le 5 de cœur et le 4 de trèfle de la 3ème colonne sur le 6 de trèfle de la 1ère. Une fois que l’as de pique est parti se placer automatiquement sur la fondation, il est alors envisageable de ramener les 3 cartes (6 de trèfle, 5 de cœur et 4 de trèfle) sur le 7 de carreau de la 3ème colonne. Nous disposerons alors de 2 colonnes entièrement vide ce qui nous permettra de déplacer l’intégralité des cartes allant de la dame de carreau jusqu’au 5 de pique de la 4ème colonne vers la 2ème colonne vide. Nous voici alors arrivés à la position présentée sur l’image de gauche.

Fin de la partie de Freecell

4 as libres
Après avoir libéré tous les as, il ne nous reste plus qu’à libérer les autres cartes dans l’ordre croissant. Chaque fois qu’une carte libérée peut être placée sur la fondation, elle se déplace automatiquement suivi par toutes les autres cartes libres qui peuvent être empilées. C’est ainsi qu’à la fin d’une partie de Freecel, chaque clic engendre un ballet de cartes venant se placer automatiquement sur la fondation jusqu’à ce que les 4 piles soient complétées de l’as au roi. Notre partie de Freecell est alors terminée avec l’apparition de la mention level completed (niveau complété). Il est maintenant possible de suivre l’intégralité de cette partie grâce à la vidéo ci-dessous. Vous pouvez également la rejouer pour vous entraîner en sélectionnant le menu Select Level (sélectionner le niveau) puis en tapant le numéro de la partie: 247300. C’est l’une des particularités du Freecell. Il est possible de rejouer n’importe quelle partie à condition de connaitre son numéro.

Fin de la partie de FreecellFreecell level completed

Partie de Freecell en vidéo