Glossaire du solitaire

Il y a un certain nombre de caractéristiques communes à de nombreux jeux de patience ou de solitaire. Les termes relatifs à ces caractéristiques vous seront présentés sur cette page. Afin d’en rédiger le contenu, nous nous sommes inspirés du glossaire sur le solitaire présenté sur les pages anglophones de Wikipédia.
TermeDescription
Piles de cartesLes cartes placées en piles le sont généralement dans un ordre croissant ou décroissant. Chaque carte de la pile recouvre totalement la suivante. Les piles permettent en général de réorganiser les cartes du tableau. Lorsque les piles sont complètes, la partie est en général gagnée.
Colonnes de cartesLes cartes sont souvent placées en colonne au niveau du tableau. Cela signifie que les cartes se recouvrent partiellement mais qu’une partie de la carte recouverte reste visible. Selon les variantes de solitaire, les cartes des colonnes peuvent être toutes retournées face vers le joueur comme dans le Freecell ou seules celles du sommet sont visibles comme dans le spider ou le Klondike. Les colonnes de cartes peuvent être orientées vers la droite, vers la gauche, vers le haut ou vers le bas. L’orientation vers le bas reste la plus fréquente. Cela signifie que les cartes au sommet des colonnes sont les plus près du joueur.
PiocheLa pioche correspond à une ou plusieurs piles de cartes qui peuvent être retournées sur la défausse pour être jouées. Selon les variantes de solitaire, une ou plusieurs cartes peuvent être retournées à la fois. Les cartes ainsi retournées peuvent être utilisées pour continuer à jouer si le joueur est bloqué. D’une manière générale, la pioche offre donc des cartes en plus s’il n’est plus possible de jouer.
DéfausseC’est l’endroit où les cartes de la pioche peuvent être retournées de manière à ce qu’elles deviennent jouables. Un exemple type de défausse peut être observé dans le jeu de Klondike. Voici quelques caractéristiques générale de la défausse:

  • Les nouvelles cartes sont placées au sommet et face vers le joueur.
  • D’une manière générale, seules les cartes de la pioche peuvent être jouées sur la défausse à l’exception des jeux de solitaire de type Golf
  • Seule la carte au sommet de la défausse peut être jouée.
FondationLe rôle de la fondation est d’offrir un emplacement permettant de réorganiser les cartes. Sur les emplacements de la fondation, les piles de cartes sont créées sous forme de suites ou de séquences respectant la hiérarchie des cartes d’une même famille. Selon les variantes de solitaire, les cartes seront placées dans un ordre croissant de l’as au roi ou décroissant du roi à l’as. Elle permet donc d’éliminer progressivement l’ensemble des cartes du tableau. Le nombre d’emplacements au sein d’une fondation peut varier d’un solitaire à l’autre. Ce nombre est en général un multiple de 4 qui est en général le nombre de familles présentes dans un jeu: .
TableauLe tableau se compose d’un certain nombre de piles de cartes. Les cartes peuvent être déplacées d’une pile ou d’une zone à l’autre, selon les règles de la variante jouée. Certaines variantes permettent que des piles de cartes soient déplacées selon des critères bien particuliers. D’autres par contre, ne permettent le déplacement que d’une seule carte et en général il s’agit de celle du dessus.
RéserveLa réserve correspond à un groupe de cartes qui sont en général retournées dès le départ et qui peuvent donc être jouée en cas d’absence de possibilités. Cette réserve peut être présente alors qu’il y a déjà une pioche et une défausse. Il s’agit alors d’une réserve de cartes en plus à jouer.
CellulesOn les trouve notamment dans le très célèbre solitaire Freecell. Les cellules permettent de déplacer temporairement une carte afin de pouvoir réaliser des manœuvres au niveau du tableau. Selon les versions de solitaires, il peut y avoir une ou plusieurs cellules.